Accueil Pol Pi Schönheit ist Nebensache

Pol Pi
Schönheit ist Nebensache

Schönheit ist Nebensache

Ou La beauté s’avère accessoire

« La beauté s’avère accessoire » est l’une des instructions qui s’affiche au début du 3e mouvement de la Sonate pour alto solo op. 25 no.1 du compositeur allemand Paul Hindemith (1895-1963). Elle aurait pu être dite par sa compatriote et chorégraphe expressionniste Dore Hoyer (1911-1967), auteure des Afectos Humanos, un cycle de danses sur lequel Pol Pi travaille depuis sept ans.
Musicien avant d’être danseur, dans cette performance Pol veut faire dialoguer ces deux oeuvres qui ont marqué son parcours, toutes les deux faites de cinq courts soli aussi épurés que chargés d’expressivité. Entre ces irruptions d’intensité dans le corps ou à travers l’alto, des lettres de ces deux artistes allemand·es marqué·es par le contexte du nazisme et de la guerre froide nous emmèneront sur des questions existentielles et politiques aussi datées qu’actuelles.

Crédits & remerciements

Danse et musique : Pol Pi
D’après une chorégraphie originale de Dore Hoyer (© Deutsches Tanzarchiv Köln) et une musique originale de Paul Hindemith
Transmission des danses : Martin Nachbar
Body painting : Gwendalys Leriche 

Production : NO DRAMA 


Production déléguée : Latitudes Prod. – Lille


Contacter la production