Accueil Mohamed Toukabri The Power (of) The Fragile

Mohamed Toukabri
The Power (of) The Fragile

Partager

  • Spectacle vivant
  • 1h10
  • maison Folie Wazemmes
  • Pass Latitudes

The Power (of) The Fragile

Latifa a toujours rêvé d’être danseuse. Son fils en a fait son métier. The Power (of) The Fragile est une rencontre entre le chorégraphe Mohamed Toukabri et sa mère, qu’il invite sur scène après plusieurs années de séparation. 

The Power (of) The Fragile est l’union de deux mondes, deux corps, deux générations, deux esprits. Sous nos yeux, les genres et les âges se brouillent, les poids des corps changent de sens, les frontières s’estompent. Où commence l’une, où finit l’autre ? Mohamed et Latifa Toukabri nous partagent un cheminement intime et organique sur ce que peut être la relation entre une mère et son enfant, sur ce que cela veut dire de partir du foyer, sur le fait d’être séparé·es et d’être ensemble. Un portrait croisé tendre et inattendu, qui se joue de la fragilité et lui redonne toute sa puissance.

 

● Informations accessibilité :
Changements brusques de lumière, lumière à effet stroboscopique, textes parlés en français et en arabe, surtitrage en français

Biographie(s)

Mohamed Toukabri est né à Tunis et a commencé à danser le breakdance à l’âge de 12 ans. Il a ensuite rejoint le Sybel Ballet Théâtre (TN) dirigé par Syhem Belkhodja (2002 – 2008). À l’âge de 16 ans, Mohamed poursuit sa formation à Paris, à l’Académie Internationale de la Danse. Il a collaboré avec le chorégraphe Imed Jemaa dans cinq de ses pièces (2006-2008).
En 2008, il rejoint l’école de danse Bruxelloise P.A.R.T.S, dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker. Au cours de ses études, il participa à Babel, de Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, de Eastman Company (BE) (2010). Mohamed a été membre de la Needcompany, compagnie internationale de performance fondée par Jan Lauwers et Grace Ellen Barkey (2013-2018). Il a également dansé dans le remake de la pièce de répertoire Zeitung, d’Anne Teresa De Keersmaeker (2012) et Sacré Printemps! d’Aicha M’Barak et Hafiz Dhaou (Compagnie Chatha (TN)) (2014).
Mohamed a récemment travaillé sur le remake d’opéra Shell Shock, A Requiem of War, avec le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui, le compositeur Nicholas Lens et l’écrivain Nick Cave, dans le cadre du 100ème anniversaire de la Première Guerre mondiale, à la Philharmonie de Paris (2018). Il danse aussi dans les dernières créations de Larbi: Nomad (2018) et l’opéra Alceste, chorégraphié pour the Bayerische Staatsoper de Munich (2019).
The Upside Down Man, sa première œuvre autoproduite, a été présentée au festival Me, Myself & I, à Hellerau, Dresde, en mai 2018. La pièce est actuellement en tournée en Belgique, aux Royaumes Unis, en France, à Lille, en Allemagne, en Suisse, en Suède et en Autriche. Elle a été sélectionnée pour Het TheaterFestival dans la catégorie #NewYoung (septembre 2019). Il prépare actuellement une nouvelle production, The Power (of) The Fragile, un duo avec sa mère.

Crédits & remerciements

Concept et chorégraphie Mohamed Toukabri

Performance Mimouna (Latifa) Khamessi et Mohamed Toukabri

Dramaturgie Diane Fourdrignier

Régisseuse générale et scénographe Lies Van Loock

Conception sonore et conseil artistique Annalena Fröhlich

Costumes Ellada Damianou

Recherche & développement Eva Blaute

Stagiaire Constant Vandercam

Remerciements Estelle Baldé, Radouan Mriziga, Rim Toukabri, Bachir Toukabri, Sofiane Ouissi, Julia Reist, Maria-Carmela Mini, Synda Jebali, Yasmin Dammak, Elise Cnockaert en Liz Kinoshita

Production exécutive Caravan Production

Coproduction Needcompany, Vooruit, Beursschouwburg, Dansens Hus Oslo

Espaces de résidence Cultuurcentrum De Factorij, Needcompany, Vooruit, Charleroi Danse

Avec le soutien des autorités flamandes et la Commission communautaire flamande (VGC)

 

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique

Téléchargez le programme de salle