MACHO MAN : la revue de presse

En novembre 2021, Latitudes Contemporaines a invité la compagnie espagnole Heartbreak Hotel à présenter, à Lille et à Arras, la première française du projet MACHO MAN. Installation de théâtre documentaire immersif, MACHO MAN aborde le problème des violences machistes dans toutes les strates de la société, de manière percutante et sans détour.

D’abord au Grand Sud, à Lille, puis au Lycée jacques Le Caron à Arras, MACHO MAN a marqué les esprits et a fait naître des échanges précieux entre spectateur·rice·s, lycéen·ne·s, artistes et professionnel·le·s des associations partenaires.

En attendant un retour en image, découvrez la revue de presse de ces deux semaines si riches :

LE MONDE
11.11.2021
A Lille, « Macho Man » fait éprouver, sur scène, les violences faites aux femmes – Laurie Moniez

« Le metteur en scène espagnol Alex Rigola dénonce dans une installation immersive les actes machistes à travers une installation scénique coup de poing. « 

Lire l’article

La Voix du Nord
09.11.2021
Lille: «Macho man», un regard sans tabou sur les violences faites aux femmes, par Angélique Da Silva Dubuis

« Maria-Carmela Mini confie avoir été bouleversée en découvrant le travail d’Alex Rigola il y a deux ans et demi à Valence. Macho man était alors en pleine création. La compagnie Heartbreak Hotel a choisi d’évoluer à la croisée du théâtre, des arts plastiques et du documentaire pour aborder le sujet universellement tabou des violences faites aux femmes. « C’est une œuvre qui donne à voir comment la violence s’immisce dans notre quotidien et comment la société a construit les phénomènes machistes », explique Maria-Carmela Mini.« 

Lire l’article

WEO
09.11.2021
Emission spéciale : lutter contre les violences faites aux femmes – présentée par Margot Hoornaert

Pour en parler, Maria-Carmela Mini, Directrice de Latitudes Contemporaines, Hindati SIMPARA, Directrice régionale aux Droits des Femmes à la préfecture des hauts-de-France, Delphine Beauvais, Directrice du Pôle Violences Faites aux Femmes de l’association SOLFA, Delphine Beauvais, Directrice du Pôle Violences Faites aux Femmes de l’association SOLFA, et Adolpha VAN MEERHAEGHE, survivante de violences conjugales devenue.

Regarder l’émission

BFM GRAND LILLE
11.11.2021
Lille: aux Latitudes Contemporaines, un spectacle immersif sur les violences faites aux femmes

Regarder l’émission

La Croix
20.11.2021
MACHO MAN à Arras : le choc des violences faites aux femmes, par Fanny Madgelaine

« Âmes sensibles s’abstenir. Tout ce que l’on découvre dans cette installation de théâtre documentaire est vrai : des histoires de femmes agressées, abusées et pour certaines mortes sous les coups de leur compagnon. Proposé par l’association lilloise Latitudes contemporainesdans le cadre du mois de lutte contre les violences faites aux femmes, Macho Man, du metteur en scène espagnol Alex Rigola, a été présenté pour la première fois en France à Lille la semaine dernière, et depuis mercredi 17 à Arras (Pas-de-Calais), dans le gymnase du lycée professionnel Jacques Le Caron. »

Lire l’article

LA VOIX DU NORD ARRAS
17.11.2021
Dès aujourd’hui, un spectacle interactif sur le machisme au lycée Le-Caron d’Arras, par Mehdi Laïdouni

« Les chiffres ne mentent pas  : avec 19 femmes tuées par les mains de leur mari en 2020, les Hauts-de-France figurent en tête d’un triste classement, celui des féminicides. Mais les féminicides ne se résument pas à des chiffres, et une histoire parle toujours mieux qu’une suite de nombres ; c’est pourquoi, au lycée Jacques-Le-Caron, « Macho Man » s’invite dès mercredi, dans le cadre du festival Latitudes Contemporaines.« 

Lire l’article

LA VOIX DU NORD ARRAS
20.11.2021
Le théâtre documentaire « Macho Man » visible jusqu’à lundi au lycée Jacques-le-Caron à Arras

« « Nous sommes retournés. Nous ne pouvions pas nous imaginer ce que toutes ces femmes ont pu subir » : Michèle et Yves, habitant Dainville, ont pu découvrir le spectacle interactif réalisé dans le cadre du festival Latitudes Contemporaines consacré aux violences sexistes, visible jusqu’à lundi soir au lycée Le-Caron. Un parcours d’une heure confronte les visiteurs à la réalité, parfois de manière abrupte, à travers différentes pièces thématiques où ce ne sont pas moins de onze scènes interactives qui retracent et racontent des violences faites aux femmes. Une exposition d’où l’on ressort chamboulé. Un espace de soutien psychologique avec une « personne-ressource » recueille les questions. Emmanuel Cayron, directeur de cabinet du préfet du Pas-de-Calais, a rappelé que chaque jour dans le département, onze plaintes sont déposées en moyenne par des femmes pour des violences intrafamiliales ou violences conjugales. »

Lire l’article