Accueil Sergiu Matis Extinction Room (Hopeless.)

Sergiu Matis
Extinction Room (Hopeless.)

Partager

  • Spectacle vivant
  • Jardin Vauban
  • 1h45
  • Gratuit sur réservation
  • UTOPIA - lille3000

Extinction Room (Hopeless.)

Extinction Room (Hopeless.) raconte les sons d’une nature qui disparaît. Une installation-performance poignante, qui nous fait entendre et ressentir les effets de la crise climatique sur le vivant.

À travers un paysage sonore de chants et de cris d’oiseaux, développé en collaboration avec la compositrice AGF (alias Antye Greie), trois interprètes racontent l’histoire de ces espèces disparues ou en voie de disparition. Entre installation sonore et performance dansée, entre récits scientifiques et mythes folkloriques, Extinction Room (Hopeless.) amène sur le plan sensible la question de l’extinction massive provoquée par le réchauffement climatique. Porté·es par ces récits, les interprètes nous entraînent dans une expérience immersive qui questionne les pertes passées, présentes et à venir.

● Informations accessibilité :
Textes parlés en anglais et français, textes écrits disponibles en français

 

Dans le cadre des CAPS d’UTOPIA, grande édition thématique de lille3000

 

Rendez-vous près de la cabane de marionnettes au Jardin Vauban :

Biographie(s)

Sergiu Matis est un chorégraphe roumain né en 1981 à Cluj-Napoca. Il a reçu sa formation en danse au Liceul de Coregra e à Cluj et à l’Académie de danse Mannheima, et a commencé sa carrière au Tanztheater Nuremberg. Il vit et travaille à Berlin depuis 2008, créant ses propres œuvres telles que Keep It Real (2013), Explicit Content (2015), Neverendings (2017), Hopeless. (2019) et UNREST (2021). Sa pratique de la danse pourrait être considérée comme une recherche incessante dans les archives corporelles et numériques, afin de placer une lentille critique sur ce qui a été emporté, de sauver ce qui était présumé perdu et de réinventer ce qui n’était pas documenté. L’accumulation de l’histoire sert de vieille carte, qui devient un point de départ vers la révélation d’un nouvel imaginaire de la danse. Son travail fracasse les idées reçues et répercute les bouleversements de notre époque.

Crédits & remerciements

Concept et chorégraphie : Sergiu Matis
Collaboration chorégraphique : Martin Hansen, Manon Parent
Exécution : Lisanne Goodhue, Sergiu Matis, Emma Tricard
Installation sonore et composition : AGF aka Antye Greie
Texte : Philip Ingman, Sergiu Matis, Mila Pavićević
Recherche sur les espèces : Philip Ingman
Dramaturgie : Mila Pavićević
Son : Martin Lutz
Gestion de la production : Association 4Culture
Distribution : Danila-Freitag, Agentur für Performative Künste
Financé par le Fonds culturel de la capitale (HKF) du Sénat de Berlin. Département de la culture et de l’Europe du Sénat de Berlin.
Coproduit par : Association 4Culture et WASP Studios. Co-financé par : AFCN – l’administration nationale des fonds culturels (Roumanie),  l’Institut culturel roumain et le festival artistique Europalia (Belgique). Soutenu par : DIEHL+RITTER/TANZPAT RECONNECT, financé par le commissaire du gouvernement fédéral allemand pour la culture et les médias dans le cadre de l’initiative NEUSTART KULTUR ; apap – FEMINIST FUTURES – un projet cofinancé par le programme Creative Europe de l’Union européenne ; et ICI-CCN Montpellier – Occitanie dans le cadre de Life Long Burning (LLB) – Towards a Sustainable Eco-System for Contemporary Dance in Europe, soutenu par le programme Creative Europe de l’Union européenne. Les enregistrements d’animaux sont une courtoisie de la Bibliothèque Macaulay au Cornell Lab of Ornithology et de la Fondation Xeno-canto.

 

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique

Téléchargez le programme de salle