Accueil Ana Pi COROA

Ana Pi
COROA

COROA

Au travers d’une danse extrêmement perpendiculaire au sol, Ana Pi nous invite à apprécier l’ancrage d’un corps debout. Un corps qui défie la gravité, la gravité de la loi qui opère sur tous les corps, mais aussi la gravité qui n’opère que sur quelques-uns.
Le nom de cette danse est COROA (couronne), cela pourrait aussi être « un fil à plomb », « un paratonnerre » ou « vertex », mais c’est couronne. La couronne ici fait allusion à celles des Folias, des Reisados et des Congados*, objet avec lequel toute une communauté déraciné par le système esclavagiste a réussi de réorganiser sa tête et son âme. Ces sont traditions vivantes sont présentes jusqu’aux jours d’aujourd’hui, notamment à Minas Gerais – Brésil, où l’héritage culturel Africain est incontournable.
Les mouvements tendus de cette danse, COROA, invoquent la dimension de la prière, cette ligne fine qui se tient entre les deux paumes de la main. La verticalité du corps qui danse ici célèbre la grande ronde dont elle fait partie, grande ronde de corps noirs vivants, ancestraux, disparus et invisibles.
Ana Pi tourne à l’infini par elle-même, mais aussi vénère beaucoup de Monde jusqu’à que son propre corps déborde. COROA active plusieurs idées d’images de corps noir, surtout les images de femmes noires, afin de provoquer de la complexité sur un terrain de représentations souvent limitantes.

Crédits & remerciements

COROA

(2018, entre 30min – 2h30)
CONCEPTION, PRODUCTION et PERFORMANCE :

Ana Pi
INSPIRÉE PAR LES PAROLES DE :
Diva Guimarães
Cidinha da Silva
MC Carol
Ana Paula Xongani
Lélia Gonzalez
Musa Michelle Mattiuzzi
Eliane Dias
Elisa Lucinda
Djamila Ribeiro (en citation de Grada Kilomba)
Jota Mombaça aka MC Katrina
Gaby Amarantos
Fabiana Ex-Souza
Clementina de Jesus
Luciane Ramos
Maria Zita Ferreira
Diane Lima
Conceição Evaristo
Sueli Carneiro
Maria Fernanda Novo dos Santos
Marielle Franco
Rosa Luz
Mestra Janja
Áurea Carolina
Elza Soares
Cida Moura (en lecture de Maya Angelou)

MASTERING
Jideh High Elements
Œuvre performée et installation radio FM, créée et jouée à Mostra VERBO – Galeria Vermelho – São Paulo, également pour Le centre ne peut tenir – Lafayette Anticipations – Paris avec la participation de Cida Moura, 2018.

Contacter la production