Annulation festival #18

Nous savons que nombre d’entre vous attendiez l’arrivée du festival Latitudes Contemporaines ; non seulement parce que nous tentons de vous faire vivre des moments de créations qui tout au long du festival vont construire un récit, non seulement parce que ce récit va nous amener à l’échange, aux débats, à porter un regard différent sur nos sociétés et sur le monde, mais aussi parce que le festival est ponctué de fêtes et de moments conviviaux en plein air qui annoncent l’arrivée de l’été.

La gravité de la situation sanitaire que nous traversons nous oblige à y renoncer, et nous conduit à devoir annuler cette édition de juin 2020.
Cette épidémie nous amène et nous amènera à repenser nos manières de vivre, nos manières d’inventer le monde. La voix des artistes sera essentielle dans la construction du récit de ce que nous traversons en ce moment, et de son après. Nous en serons les complices et les porte-paroles.
Le récit du festival 2020 portait sur les représentations du féminin dans l’art et la création. Nous devions y présenter des artistes venu·e·s de tous les continents et de toutes les cultures. Nul doute que dans ce monde qu’il nous faut repenser, les femmes joueront un rôle toujours plus important et nécessaire. Ce sont elles qui aujourd’hui sont en première ligne dans les hôpitaux, les Ehpad, les supermarchés, etc. Nous en serons les complices et les porte-paroles.

18 spectacles, 6 créations, 7 concerts devaient être présentés en partenariat avec 12 lieux de la métropole, lors de cette 18ème édition. C’est en lien avec les directrices et directeurs des théâtres, opéra, salles de concerts, musées, mais aussi avec nos partenaires institutionnels, que nous mettons tout en place pour trouver des solutions pour accompagner les équipes artistiques du mieux possible. Celles-ci sont les premières à souffrir de la situation économique qui va découler des nombreuses annulations qui ont été annoncées et celles à venir.

Tout sera fait pour que les spectacles ne soient pas annulés, mais reportés. L’ensemble de l’équipe, avec l’aide des lieux partenaires, s’y attelle. Ce récit des représentations du féminin dans la création artistique, dont nous préserverons au mieux la cohérence, se déroulera en deux temps : le premier à l’automne 2020 et le second lors de l’édition 2021 du festival, qui sera augmentée d’autres créations.

Il y aura un temps où nous nous retrouverons, et nous aurons à nouveau le bonheur de partager ce moment unique où le silence se fait dans les gradins parce qu’à l’unisson, et sans que rien ne soit dit, chacun·e d’entre nous sait que le spectacle va commencer. Nous revivrons ce moment, juste avant que les lumières de la salle ne s’éteignent pour laisser place à celles de la scène et nous faire découvrir une œuvre, une vision du monde. Ce moment reviendra, et en attendant, il nous faut nous protéger de ce virus.

En cette période difficile, nos pensées vont à tou·te·s les malades, toutes les personnes qui se retrouvent dans le deuil, toutes celles et ceux isolé·e·s, en difficulté et bien entendu, aux personnes qui se mobilisent et œuvrent au quotidien pour que toutes et tous puissent traverser cette période le moins douloureusement possible.

En attendant, prenez soin de vous et de vos proches et soyons solidaires de celles et ceux qui en ont le plus besoin. 

Maria-Carmela Mini, et toute l’équipe de Latitudes ContemporainesFrançois Frimat et le conseil d’administration