Accueil Yuval Rozman Tunnel Boring Machine

Yuval Rozman
Tunnel Boring Machine

Yuval Rozman

Partager

Tunnel Boring Machine

Qu’est-ce que ça veut dire pour moi, en 2017, être israélien ? C’est être profondément inquiet. Je dois même dire tourmenté, triste, attristé. Je suis attaché à ce pays et c’est pour ça que je m’inquiète beaucoup.

Imaginant le plateau comme un lieu d’expériences et de partage, l’artiste israélien Yuval Rozman nous convie à y rencontrer l’Autre, en l’occurrence celui qui est censé être l’« ennemi », à travers un personnage en quête d’identité, pris en otage par le conflit israélo-palestinien mais aussi écartelé entre ses propres désirs et détestations.

Qu’est-ce qu’être Israélien aujourd’hui ? Souvent confronté à cette question depuis son installation en France, Yuval Rozman y répond à sa manière, poétique et politique, avec ce spectacle où, confie-t-il « en tant que représentant privilégié de l’occupation, j’ai voulu briser l’interdit et entrer dans la tête, le corps, la peau d’un occupé ». Prénommé Khalil, ce dernier traverse le tunnel – lieu emblématique où s’entremêlent ombres et lumières, contrebandes et trafics – entre Ramallah et Tel Aviv pour rejoindre cette dernière et ses fêtes, et y faire des rencontres. Entremêlant différentes voix à l’intérieur de ce même personnage, l’auteur et metteur en scène brosse le portrait fragmenté et touchant d’un homme qui affronte deux camps, le sien et celui d’en face, qui l’empêchent de vivre sa sexualité comme il l’entend. Un spectacle à la fois intime et universel, traversé de ruptures dramaturgiques où l’humour, la musique et le chant seront les organes vitaux d’un regard acéré mais généreux sur une terre déchirée. Animé par sa répulsion du nationalisme, Yuval Rozman réussit le défi de créer une pièce politique en passant par l’onirisme pour dresser le tableau complexe de la situation d’Israël aujourd’hui.

Un « tunnel boring machine »  est une machine à percer les tunnels. Des tunnels de résistance sont construits en Palestine par le Hamas.

Crédits & remerciements

Texte & Mise en scène : Yuval Rozman
Pièce pour 5 interprètes : Julien Andujar, Gaël Sall, Stéphanie Aflalo, Bachir Tlili, Bertrand de Roffignac
Assistant à la mise en scène  Sophie Barbarit
Régie Générale, son et lumière : Marco Laporte
Lumière : Melchior Delaunay
Scénographie : Victor Roy
Construction : Stéphane Potiron et Pierre-Yves Jamaux
Costumes : Rachel Garcia
Musique : Benjamin Cachot
& RAP : Stéphanie Aflalo

Merci à mes complices, leur relecture en « français-langue maternelle » m’aura été précieuse : 
Nathalie Kousnetzoff et Damien Simonneau.
Merci à Youness Anzane, Salomé Vandendriessche, Marjorie Potiron, Bruno Baradat

Production déléguée : Latitudes Prod. (Lille)
Coproduction : le phénix scène nationale Valenciennes pôle européen de création / Maison de la Culture de Bourges – Scène Nationale / TANDEM Scène nationale / Théâtre Garonne, Toulouse / La Villette – Paris

En partenariat avec le Théâtre National de Bretagne – Rennes
Avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France, du fonds de dotation Porosus, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM, du Théâtre du Nord CDN Lille Tourcoing Hauts-de-France
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
Remerciements à Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre de Vanves, hTh CDN Montpellier
Ce texte a reçu les Encouragements de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA.
Résidences d’écriture : Théâtre de Vanves – Scène conventionnée pour la danse, Vanves / Actoral – festival international des arts & des écritures contemporaines – Marseille / Montévidéo – Centre de créations contemporaines – Marseille / Théâtre de l’Odéon – Paris / La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle – Villeneuve-lès-Avignon / Le Tripostal – Ville de Lille
Tunnel Boring Machine est accompagné par le phénix scène nationale Valenciennes pôle européen de création, avec le soutien spécifique de Valenciennes Métropole, du conseil régional Hauts-de-France et du Ministère de la Culture et de la Communication

Contacter la production